samedi, novembre 22, 2014

chez nous

Le 15 Octobre, nous passions enfin la porte de notre chez nous avec quelques affaires et de rares meubles (lit et matelas de mon fils, 3 chaises de jardin, 1 petite table de cuisine, 1 matelas qu'on a pu récupéré, voué à la déchetterie sans cette seconde vie). Il a fallu s'y faire, surtout pour le Ptit loup qui pour la première fois de sa petite vie, avait sa chambre à lui. Au tout début, le camping. Avec l'attente de l'aide potentiel de la caf et un prêt d'installation à taux 0, on cuisine le tout grâce à un autocuiseur et le balcon nous sert de frigo quand ce n'est pas la salle de bain, pièce la plus fraîche ici. L'attente dure tout comme mon découvert à la banque. Plus d'emploi, plus de salaire de maman et pas d'allocation chômage non plus. Je n'y ai pas droit. Pas assez d'heures et j'ai démissionné....Pas faute d'avoir essayé de négocier mes horaires avec mon taf. En gros, je devais accepter de voir mon fils deux fois par semaine ou arriver tous les jours en retard. Et connement, gentiment, pour mes collègues, j'ai envoyé ma lettre. En plus du camping qui s'est éternisé jusqu'à la seconde semaine de novembre, j'ai reçu pas mal de courrier de ma banque, à mon ancienne adresse, chez ma mère donc...Et le 27 octobre dernier, cette fois c'est un appel qui me prédit une interdiction bancaire. C'est encore une fois ma mère qui m'a tirée de ce mauvais pas en me donnant 150 euros et ainsi éviter le pire. Le chèque de 59 euros et des bananes ne va pas être rejeté... Quant à l'homme qui partage ma vie, comme souvent, il ne s'est pas inquiété...Je devrai dire comme toujours. Inaction totale pour cette fois. (Là je précise, pour cette fois parce que pour tout ce qui est papier administratif par exemple, là il est très fort). Moi, vous pouvez m'imaginez au bord de la crise de nerfs, hyper angoissée et en colère.Une maman parfaitement zen. A l'heure actuelle, l'aide de la Caf nous est parvenus. Il a fallu faire une demande de crédit à la consommation pour pouvoir renflouer le compte, payer les factures en retard et acheter entre autre l'électroménager. Pas toujours facile de repartir à zéro. A l'heure actuelle, nous payons toujours le box où sont entreposées les affaires que nous avions pu sauver. A l'heure actuelle, j'ai toujours des meubles et autres à récupérer dans la cave de ma mère. A l'heure actuelle, j'attends toujours l'arrivée d'une salle à manger et d'un canapé...Avec un peu de chance, nous aurons le tout aujourd'hui. Et à l'heure actuelle, je cherche toujours un emploi. Je pense à me proposer de nouveau comme modèle, en espérant être rémunérée cette fois. Je pense à créer un blog ou un site où je posterai des nouvelles. Un site où les gens paieraient pour me lire...sauf que le côté technique me fait défaut. La suite bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire