jeudi, juillet 17, 2014

expulsion

Bientôt un an pour toi mon fils, et tu as déjà connu deux expulsions. Bien sûr, tu ne t'en souviendras plus d'ici quelques temps... Mais comment les as tu vécues? Est-ce que tu grandiras avec un sentiment d'insécurité? Une peur de l'abandon? Et que sais-je encore.... Heureusement, il n'y a pas eu de violences verbales ou physiques. La première, on l'a su bien avant. Un déménagement normal ou presque. Un jour avant l'arrivée des crs, nous étions chez mamie, bien à l'abri, en ce mois de décembre. Tu as pu voir quelques heures ton père, et ce tous les jours ou presque... Mais la nuit, souvent, tu avais des petits cauchemars. Cette séparation aura duré un long mois tout de même. La seconde, toute récente en ce début juillet, nous as fait l'effet d'une claque. Un peu avant 7 h du mat, ils ont débarqué... dur dur le réveil. Il a fallu ramasser au plus vite un max d'affaires: en priorité, les tiennes. Je les ai maudis au passage, en leur souhaitant l'enfer; moi qui ne suis plus tout à fait en accord avec mon catéchisme. Eh bien oui, ils ont osé toucher à ton intégrité physique et psychique en te foutant à la rue! Heureusement, papa et moi (surtout papa) sommes plein de ressources. Une fois le box loué, l'assurance de pouvoir récupérer le reste de nos affaires après rdv auprès de l'huissier en charge de cette affaire, direction notre week-end (puisque déjà payé et pas de remborsement possible) histoire de nous remettre de ce vilain début de journée. Le week-en a joué les prolongations, puisque nous sommes restés sur place. Une nouvelle vie commence pour nous mon ptit loup, loin de paname et ses aléas. maman se retrouve quand même avec beaucoup moins de repères et bientôt sans travail... Mais après tout des jobs de vendeuses ici ou là-bas ça se trouve et au bout du compte ça saoule! Je te promets de tout faire pour que tu ne manques de rien mon amour de bébé...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire