mercredi, janvier 01, 2014

satanée cousine

J't'ai déjà parlé de ma cousine Delphine? Non, pourquoi? La cinglée. T'es sûr?, jt'ai rien dit à son sujet... Non,mon ptit cœur. Bizarre pourtant, ça fait partie des blessures que tu dois connaître pour me comprendre. Je t'écoute. Raconte. Alors, il faut que je remonte un peu loin dans le temps... Pas grave ptit cœur, on a toute la soirée, toute la nuit s'il le faut. Ouai, enfin si on peut éviter d'y passer la nuit, ce serait mieux quand même. Bon vas-y commence Alors voilà, ma mère y'a de ça un peu plus de dix piges maintenant a retrouvé une de ses soeurs, déjà bien malade à l'époque. Elle avait quatre gosses: deux déjà majeurs, qui vivaient leur vie et les deux derniers: Jean-Luc déjà ado et Delphine pré-ado, petite fille un peu repliée sur elle-même. Jean-Luc est venu plusieurs fois chez nous, quand on avait un vrai chez nous, quand on était encore nous 4. ET puis un jour, cette sœur est décédée, cancer généralisé. C'était horrible à voir. IL ne pouvait rien pour elle: ni l'opérer, ni réellement soulager sa douleur. Bref, le calvaire. On se demande d'ailleurs pourquoi on s'acharne encore autant sur des malades qui de toute façon vont crever, au moins qu'ils puissent le faire dignement. Bon donc, s'est posé la question de: qu'allaient devenir ses deux derniers enfants? Ma mère qui a connu la Dass, pour ça qu'elle n'a connu sa sœur que tardivement, et qui en a un magnifique souvenir, s'est proposée d'accueillir la petite...avec l'accord de mon père bien sûr. Je crois qu'au départ ils avaient pensé à mon cousin mais comme c'était un mec et qu'il n'y avait que deux chambres... Ils ont finalement décidé que ce serait la dernière... Et bien ils auraient mieux fait de se casser une jambe tous les deux ce jour là. Au départ, tout était nickel, sauf à l'école. Delphine était calme, toute douce, tentait de s'appliquer pour réussir ses études.... Mes parents s'occupaient d'elles comme si c'était leur fille, même un peu plus parfois, du fait sans doute que la pauvre avait perdu sa mère....Quant au père, je sais qu'il y a une sombre histoire là dessous. Mais, je ne suis sûre de rien. On parle d'enfant non désiré pour Delphine, l'enfant de trop. On parle aussi de gestes déplacés que le père aurait eu vis à vis de ses deux aînés. Du moins, c'est ce que j'ai retenu. Bon, donc pour faire court... elle nous a pourri la vie. Le coup fatal, c'est quand elle a accusé mon père...enfin tu vois quoi... Ma mère s'est bougé pour l'innocenter; mon père était trop sous le choc. C'est l'époque où il avait du mal à rentrer dans sa propre maison. Oui, j'imagine. Elle que disait-elle? Pas grand chose, elle s'est rétracté devant le juge pas avant. C'est aussi l'époque où on a appris qu'elle avait aussi accusé son frère pour les mêmes raisons, cherché à connaître ce qu'encourait quelqu'un accuser d'agression sexuelle sur mineur....Elle a aussi tenté d'étouffer sa nièce alors bébé, durant les vacances scolaires qu'elle passait chez sa sœur. Une vrai cinglée mais intelligente aussi... Tout ça pour te dire amour, que par moment ta fille me fait penser à elle. (Et qu'elle serait ta réponse si je te disais tout ça?)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire