mercredi, août 07, 2013

37 semaines et 2 jours

Dernière ligne droite. Mon fils peut maintenant arriver quand il le souhaite. Je lui ai annoncé vendredi. Plus de risque, qu'il soit un prématuré. Petite victoire pour moi. Je me dis que j'ai une chance immense. Et bien oui, question connexion et communication, ça marche plutôt bien entre Oan et moi. Il a su rester bien au chaud dans mon ventre deux mois de plus! Aujourd'hui, je lui ai parlé de sa grande sœur; elle arrive samedi et a demandé si son frère serait là. A lui de décider maintenant. Quant à moi, je visualise mon accouchement. Vu que je ne sens qu'une partie infime de mes contractions, je les souhaite douloureuses mais supportables, histoire de me donner le top pour me rendre à l'hôpital. Vu que je ne suis pas sûre de détecter une fuite de liquide ou une perte goutte à goutte, je prie pour une rupture franche ou pas de rupture du tout. Je sais que tout ceci peut paraître ridicule! mais que voulez-vous, c'est ma façon à moi de me rassurer. Pour le reste, je m'en remets à mon fils et Mère nature. Comme d'habitude, je lui parlerai de sa venue au monde et de ce que nous pourrons partager et faire avec son père. Une nouvelle aventure commence pour lui comme pour moi. Une aventure que j'ai hâte de commencer. Une aventure qui m'effraie aussi! Premier enfant, l'envie d'être parfaite comme toutes les mamans, je présume... Et parce que je suis pleine de contradiction: l'envie d'être parfaite, tout en ne l'étant pas; puisqu'on le sait la perfection n'existe pas, donc ça ne sert à rien de mettre la barre trop haute, de vouloir tout planifier.... Qu'est ce que je l'aime mon ptit loup!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire