samedi, juin 15, 2013

Sept mois

Ma merveille, mon amour! 7 mois que je te porte. 7 mois que je te sens grandir en moi, mon tout petit, mon ptit loup. 7 mois et déjà quelques inquiétudes. Il y a eu d'abord l'absence de ton père même si, ses appels et ses lettres m'encourageaient et nous disaient combien il nous aime. Il y a toujours l'absence d'un vrai toit pour te protéger et t'accueillir au mieux; un toit où tu pourras grandir et t'épanouir. Je n'ai pas encore trouvé de solution... Ton père me dit pourtant de ne pas m'inquiéter, qu'il va retomber sur ses pattes, et nous aussi. Et maintenant, je suis dans cette chambre d'hôpital,la peur au ventre face à ces contractions que je ne sens pas, mais qui pourraient aboutir à tout moment à ta naissance. J'ai beau te dire qu'il te faut attendre le mois d'août... Ma fatigue, mon stress ne te jouent-ils pas de mauvais tours? Assise sur ce petit lit blanc, face à ces murs blancs, j'écris dans un cahier et, tant bien que mal, j'essaye de me rassurer, de me calmer pour toi, pour nous. J'aimerai par moment que ton père soit plus présent. Il l'est cependant. Mais mes inquiétudes me rendent injustes. Sans doute aussi que je me sens peu de chose à ne pas pouvoir assumer, comme je l'entends, mon rôle de mère. Tant de choses à prévoir, trouver... L'impression de faillir à ma promesse: celle de tout faire pour que tout se passe bien pour toi. Je t'aime mon ange. Je vais tout faire pour me ressaisir, pour que tu restes là bien au chaud,bien à l'abri en moi. Je vais faire mon maximum bébé pour être en pleine forme pour toi! C'est décidé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire